image pdf   Cliquer ici pour lire, enregistrer ou imprimer en PDF  

la page commentaire (pour les parents) suivie de la page dessin (pour les enfants).


Récit (Mc 10, 46b-52)

Jésus et ses disciples arrivent à Jéricho. Et tandis que Jésus sortait de Jéricho avec ses disciples et une foule nombreuse, le fils de Timée, Bartimée, un aveugle qui mendiait, était assis au bord du chemin.
Quand il entendit que c’était Jésus de Nazareth, il se mit à crier : « Fils de David, Jésus, prends pitié de moi ! »
Beaucoup de gens le rabrouaient pour le faire taire, mais il criait de plus belle : « Fils de David, prends pitié de moi ! »
Jésus s’arrête et dit : « Appelez-le. » On appelle donc l’aveugle, et on lui dit : « Confiance, lève-toi ; il t’appelle. »
L’aveugle jeta son manteau, bondit et courut vers Jésus.
Prenant la parole, Jésus lui dit : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » L’aveugle lui dit : « Rabbouni, que je retrouve la vue ! »
Et Jésus lui dit : « Va, ta foi t’a sauvé. » Aussitôt l’homme retrouva la vue, et il suivait Jésus sur le chemin.

Faire remarquer sur le dessin…994B4930TObartimee

Quatre petites scènes illustrent ce miracle de Jésus :

1 – l'aveugle est assis sur le bord du chemin. Apprenant que c'est Jésus de Nazareth qui passe, il crie le plus fort possible : « Jésus, fils de David, aie pitié de moi ! »

2 – Jésus le fait venir,

3 - Il lui demande ce qu'il veut…

4 – l'aveugle est guéri, il voit et bondit de joie.


 

Idées/force sur lesquelles vous appuyer. A développer selon l'auditoire...

Vérités à transmettre

"Va, ta foi t'a sauvé…" : C'est la foi de l'aveugle qui lui a obtenu d'être guéri.
Foi et confiance en Jésus : Il est Dieu, Il peut faire tout ce qu'il veut. Et tout est possible à celui qui croit.
Mais Jésus veut aussi que, reconnaissant sa puissance divine, nous fassions appel à Lui pour obtenir ce dont nous avons besoin, dont nous ne sommes pas capables de faire tout seuls : démarche d'humilité.

Aussitôt l'homme se mit à voir, et il suivait Jésus... Pour nous, c'est par la foi que nous pouvons voir Jésus avec les yeux de notre âme. On ne peut pas suivre Jésus si on ne Le "voit" pas : il n'y a pas que la cécité des yeux du corps, il y a celle, beaucoup plus grave, de l'aveuglement de l'âme. La foi est un don de Dieu : c'est elle qui nous permet de comprendre les choses divines et de suivre Jésus dans toute notre vie.

Guéri, l'aveugle suit Jésus sur la route … Ce n'est pas tout d'obtenir ce que nous avons demandé, nous avons ensuite, pour Lui manifester notre reconnaissance (Le remercier), à Le suivre, à L'imiter… jusqu'au chemin de croix, ce qui mène à la Résurrection. (La scène se passe très peu de temps avant l'entrée triomphale à Jérusalem et la Semaine sainte).

Attitudes d'âme à faire partager

Foi, et persévérance dans la prière : l'aveugle ne s'est pas laissé arrêter par les gens qui voulaient le faire taire (v. 48), mais il a crié de plus belle jusqu'à ce qu'il obtienne ce qu'il voulait.

Fidélité, comme l'aveugle qui suit Jésus.


Pour prier

Autrefois vous étiez ténèbres, mais maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur :
marchez donc comme des enfants de lumière.
Et le fruit de la lumière, c'est tout ce qui est bon, juste et vrai.
Sachez donc reconnaître ce qui est agréable à Dieu
et ne prenez aucune part aux œuvres mauvaises des ténèbres. (Ep 5, 8-11)


 

Pour l'année B :  tous les commentaires + dessins tous les dessins sans commentaires

Chercher un dessin dans le site - Page d'accueil - Index général