image pdf   Cliquer ici pour lire, enregistrer ou imprimer en PDF  

la page commentaire (pour les parents) suivie de la page dessin (pour les enfants).


Récit (Mc 10, 17-30)

Jésus se mettait en route quand un homme accourut et, tombant à ses genoux, lui demanda : « Bon Maître, que dois-je faire pour avoir la vie éternelle en héritage ? »
Jésus lui dit : « Pourquoi dire que je suis bon ? Personne n’est bon, sinon Dieu seul.
Tu connais les commandements : Ne commets pas de meurtre, ne commets pas d’adultère, ne commets pas de vol, ne porte pas de faux témoignage, ne fais de tort à personne, honore ton père et ta mère. »
L’homme répondit : « Maître, tout cela, je l’ai observé depuis ma jeunesse. »
Jésus posa son regard sur lui, et il l’aima. Il lui dit : « Une seule chose te manque : va, vends ce que tu as et donne-le aux pauvres ; alors tu auras un trésor au ciel. Puis viens, suis-moi. »
Mais lui, à ces mots, devint sombre et s’en alla tout triste, car il avait de grands biens.
Alors Jésus regarda autour de lui et dit à ses disciples : « Comme il sera difficile à ceux qui possèdent des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! »
Les disciples étaient stupéfaits de ces paroles. Jésus reprenant la parole leur dit : « Mes enfants, comme il est difficile d’entrer dans le royaume de Dieu !
Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. »
De plus en plus déconcertés, les disciples se demandaient entre eux : « Mais alors, qui peut être sauvé ? »
Jésus les regarde et dit : « Pour les hommes, c’est impossible, mais pas pour Dieu ; car tout est possible à Dieu. »
Pierre se mit à dire à Jésus : « Voici que nous avons tout quitté pour te suivre. »
Jésus déclara : « Amen, je vous le dis : nul n’aura quitté, à cause de moi et de l’Évangile, une maison, des frères, des sœurs, une mère, un père, des enfants ou une terre
sans qu’il reçoive, en ce temps déjà, le centuple : maisons, frères, sœurs, mères, enfants et terres, avec des persécutions, et, dans le monde à venir, la vie éternelle.

 

"Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu." Cette phrase d'évangile a suscité bien des interprétations ! On a retenu ici celle qui propose de considérer le trou d'une aiguille comme la porte de l'Aiguille, porte très basse dans les remparts de Jérusalem à l'époque de Jésus. (le même mot hébreu pouvant signifier "trou" ou "aiguille").

Faire remarquer sur le dessin…990B4728TOchameau

En partant de cette interprétation… en haut, le chameau avec tout son barda ne pourra jamais passer… Comment faire ??? Il n'y a qu'une solution : le décharger de tout ce qu'il a sur le dos ! En bas, moins haut et en pliant les pattes, il pourra passer et "entrer".


 


Idées/force sur lesquelles vous appuyer. A développer selon l'auditoire...

Vérités à transmettre

Jésus veut faire comprendre à tous, adultes et enfants, que bien souvent les richesses, ou même seulement de simples biens matériels, sont un encombrement qui alourdit notre âme et l'empêche de monter jusqu'à Dieu. Il ne faut donc pas s'y attacher…
Ce qu'Il condamne, ce n'est pas d'avoir des richesses (qui peuvent être pour nous le moyen d'aider les autres), mais l'attachement qu'on y porte, au point d'en faire un absolu, de mettre en elle toute notre confiance... Nul ne peut servir deux maîtres. Vous ne pouvez servir Dieu et l'argent…
Si l'on en possède, savoir en rester maître, au lieu d'en être "accro".

Le Ciel est un bien incomparablement plus précieux et durable que toutes les richesses du monde…
Là où est notre trésor, là est notre cœur… Se désencombrer est nécessaire à tous, grands et petits, pour retrouver la liberté intérieure qui seule permet de donner toujours à Jésus la préférence. Et comme même les enfants s'attachent souvent excessivement à des bricoles, refusent de donner ou de prêter, cette recommandation vaut tout autant pour eux que pour leurs parents.

Attitudes d'âme à faire partager

Détachement des choses matérielles, pour ne s'attacher qu'à Dieu seul.
Confiance en Dieu, pour qu'Il nous aide dans ce détachement.


Pour prier

Heureux les pauvres de cœur : le Royaume des cieux est à eux. (Mt 5, 3)

Le riche est dépourvu, affamé,
mais à la table du Seigneur, celui qui cherche Dieu
ne manque de rien. (Ps 33, 11)


Pour l'année B :  tous les commentaires + dessins tous les dessins sans commentaires

Chercher un dessin dans le site - Page d'accueil - Index général