image pdf   Cliquer ici pour lire, enregistrer ou imprimer en PDF  

la page commentaire (pour les parents) suivie de la page dessin (pour les enfants).


Récit (Jn 6, 1-15)

Après cela, Jésus passa de l’autre côté de la mer de Galilée, le lac de Tibériade.
Une grande foule le suivait, parce qu’elle avait vu les signes qu’il accomplissait sur les malades.
Jésus gravit la montagne, et là, il était assis avec ses disciples.
Or, la Pâque, la fête des Juifs, était proche.
Jésus leva les yeux et vit qu’une foule nombreuse venait à lui. Il dit à Philippe : « Où pourrions-nous acheter du pain pour qu’ils aient à manger ? »
Il disait cela pour le mettre à l’épreuve, car il savait bien, lui, ce qu’il allait faire.
Philippe lui répondit : « Le salaire de deux cents journées ne suffirait pas pour que chacun reçoive un peu de pain. »
Un de ses disciples, André, le frère de Simon-Pierre, lui dit :
09 « Il y a là un jeune garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons, mais qu’est-ce que cela pour tant de monde ! »
Jésus dit : « Faites asseoir les gens. » Il y avait beaucoup d’herbe à cet endroit. Ils s’assirent donc, au nombre d’environ cinq mille hommes.
Alors Jésus prit les pains et, après avoir rendu grâce, il les distribua aux convives ; il leur donna aussi du poisson, autant qu’ils en voulaient.
Quand ils eurent mangé à leur faim, il dit à ses disciples : « Rassemblez les morceaux en surplus, pour que rien ne se perde. »
Ils les rassemblèrent, et ils remplirent douze paniers avec les morceaux des cinq pains d’orge, restés en surplus pour ceux qui prenaient cette nourriture.
À la vue du signe que Jésus avait accompli, les gens disaient : « C’est vraiment lui le Prophète annoncé, celui qui vient dans le monde. »
Mais Jésus savait qu’ils allaient venir l’enlever pour faire de lui leur roi ; alors de nouveau il se retira dans la montagne, lui seul.

Faire remarquer sur le dessin…970B3617TOMultipains

Au fond, on voit la foule des gens venus écouter Jésus. Dans le ciel, le soleil baisse à l'horizon, il se fait tard (on le sait par les autres évangélistes) : c'est bien pourquoi Jésus ne veut pas les laisser repartir sans leur donner à manger.
Au premier plan, amené par l'apôtre André, le jeune garçon, à genoux devant Jésus, est tout fier et heureux de lui offrir sa corbeille contenant les cinq pains et les deux poissons.
Jésus les bénit avant de les faire distribuer à la foule.


Idées/force sur lesquelles vous appuyer. A développer selon l'auditoire...

Vérités à transmettre

Foi dans la divinité de Jésus, manifestée pas ce grand miracle. Mais ce miracle de la multiplication des pains en annonce un plus grand encore, un an après : celui de l'institution de l'Eucharistie.
Par la multiplication des pains, Jésus a nourri les corps.
Par son Eucharistie, il nourrit nos âmes pour les faire parvenir jusqu'à la vie éternelle.

Attitudes d'âme à faire partager

Confiance en la Providence : Dieu sait de quoi nous avons besoin. Lui-même prend soin de nous.
Foi dans l'Eucharistie annoncée par ce miracle.
Reconnaissance pour tous les bienfaits de Dieu.


Pour prier

Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce et que tes fidèles te bénissent !
Ils diront la gloire de ton règne, ils parleront de tes exploits. (…)

Les yeux sur toi, tous, ils espèrent : tu leur donnes la nourriture au temps voulu ;
Tu ouvres ta main, tu rassasies avec bonté tout ce qui vit. (Ps 144, 10-11, 15-16)

Nous Te rendons grâces pour tous tes bienfaits, ô Dieu tout-puissant
Qui vit et règne dans tous les siècles des siècles. Amen.


Pour l'année B :  tous les commentaires + dessins tous les dessins sans commentaires

Chercher un dessin dans le site - Page d'accueil - Index général