image pdf   Cliquer ici pour lire, enregistrer ou imprimer en PDF  

la page commentaire (pour les parents) suivie de la page dessin (pour les enfants).


 

Évangile de ce dimanche (Mc 1, 40-45)

Un lépreux vient auprès de lui ; il le supplie et, tombant à ses genoux, lui dit : « Si tu le veux, tu peux me purifier. »
Saisi de compassion, Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié. »
À l’instant même, la lèpre le quitta et il fut purifié.
Avec fermeté, Jésus le renvoya aussitôt
en lui disant : « Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre, et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit dans la Loi : cela sera pour les gens un témoignage. »
Une fois parti, cet homme se mit à proclamer et à répandre la nouvelle, de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans une ville, mais restait à l’écart, dans des endroits déserts. De partout cependant on venait à lui.

Faire remarquer sur le dessin…906B136TOLepreux

À l'époque de Jésus, à cause de la contagion, le lépreux était exclu de la communauté. Il devait vivre loin des habitations et faire du bruit pour signaler sa présence par une clochette ou une claquette (comme celle qui est par terre à côté de lui).

Le lépreux, alors que ce ne lui était pas permis à cette époque, a l'audace de s'approcher de Jésus. Il se met à genoux devant Lui, Le regarde et Le supplie : "si tu le veux, tu peux me purifier".

Jésus touche le lépreux avec sa main et lui dit d'aller se montrer au prêtre (pour qu'il puisse faire constater sa guérison et être réintégré dans son village).


 

Idées/force sur lesquelles vous appuyer. A développer selon l'auditoire...

Vérités à transmettre

La lèpre est une maladie contagieuse qui touche le système nerveux et rend la peau insensible. Et surtout, elle fait pourrir et ronge les membres et le visage.

On peut faire la comparaison entre la lèpre (maladie) et le péché (même si la lèpre n'est pas la conséquence du péché) :

- la tentation qui pousse au péché est comparable à une anesthésie qui insensibilise la conscience,
- comme la lèpre, le péché commence par une petite tache avant de s'étendre,
- le péché rend impur celui qui s'y livre et risque de devenir contagieux envers les autres,
- il éloigne de Dieu et de l'Église, comme la lèpre éloignait de la communauté.

La prière du lépreux est un modèle pour notre prière :

- se reconnaître "malade" (comme au début de chaque messe),
- se mettre en présence de Dieu (le regarder intérieurement),
- s'humilier et adorer (en se faisant tout petit devant Lui),
- exprimer d'abord notre soumission à sa volonté (si tu veux… ),
- reconnaître qu'Il peut tout (tu peux me guérir… )

La prière humble est puissante auprès de Dieu : Jésus, vrai Dieu et vrai homme, pris de pitié (Jésus est quelqu’un qui a du cœur !), étend la main sur le lépreux, le touche (merveille de l'Incarnation), le guérit instantanément.

Attitudes d'âme à faire partager

Prier avec humilité = se faire le plus petit possible.
Demander que la volonté de Dieu soit faite (si tu veux = "que ta volonté soit faite").
Puis prier avec confiance, avoir foi en la divinité de Jésus.
Comme Jésus, être compatissant envers les malades.


Pour prier

Guéris-moi, Seigneur, et je serai guéri.
Sauve-moi, et je serai sauvé (Jr 17,14)

Bénis le Seigneur, ô mon âme,
bénis son nom très saint, tout mon être !
Bénis le Seigneur ô mon âme,
n'oublie aucun de ses bienfaits
Car Il pardonne toutes tes offenses
et te guérit de toute maladie. (Ps 102, 1-3)


Pour l'année B :  tous les commentaires + dessins tous les dessins sans commentaires

Chercher un dessin dans le site - Page d'accueil - Index général