Dessin correspondant à ce commentaire

image pdf  Cliquer ici pour lire, enregistrer ou imprimer ce commentaire en PDF

Dimanche prochain : nouvelle année liturgique et début de l'AVENT

Récit (Mt 25, 31-46)

« Quand le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire.
Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des chèvres :
il placera les brebis à sa droite, et les chèvres à sa gauche.
Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : 'Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la création du monde.
Car j'avais faim, et vous m'avez donné à manger ; j'avais soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais un étranger, et vous m'avez accueilli ;
j'étais nu, et vous m'avez habillé ; j'étais malade, et vous m'avez visité ; j'étais en prison, et vous êtes venus jusqu'à moi !'
Alors les justes lui répondront : 'Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu...? tu avais donc faim, et nous t'avons nourri ? tu avais soif, et nous t'avons donné à boire ?
tu étais un étranger, et nous t'avons accueilli ? tu étais nu, et nous t'avons habillé ?
tu étais malade ou en prison... Quand sommes-nous venus jusqu'à toi ?'
Et le Roi leur répondra : 'Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l'avez fait à l'un de ces petits qui sont mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait.'
Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : 'Allez-vous-en loin de moi, maudits, dans le feu éternel préparé pour le démon et ses anges.
Car j'avais faim, et vous ne m'avez pas donné à manger ; j'avais soif, et vous ne m'avez pas donné à boire ;
j'étais un étranger, et vous ne m'avez pas accueilli ; j'étais nu, et vous ne m'avez pas habillé ; j'étais malade et en prison, et vous ne m'avez pas visité.'
Alors ils répondront, eux aussi : 'Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu avoir faim et soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ?'
Il leur répondra : 'Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l'avez pas fait à l'un de ces petits, à moi non plus vous ne l'avez pas fait.'
Et ils s'en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle. »

Faire remarquer sur le dessin…

Ce genre de tableau, sculpté dans la pierre, se voit souvent sur les tympans de nos cathédrales.

Au milieu, entouré de gloire, Jésus, couronné comme le Roi tout-puissant, trône avec majesté : c'est le trône du Juge. Sous ses pieds, deux petits personnages en prière de supplication : probablement Adam et Eve, nos premiers parents.

A sa droite, les âmes qu'il fait entrer près de Lui, introduites par un ange dans le bonheur du ciel. Un grand cierge allumé indique que ces âmes, en état de grâce, sont reçues dans la lumière de Dieu.

A sa gauche, les méchants qu'il rejette de sa main gauche, repoussés par un autre ange vers un lieu de souffrances avec les démons. Il n'y a pas de cierge à l'entrée, mais le feu de l'enfer.


Idées/force sur lesquelles vous appuyer. A développer selon l'auditoire.

Vérités à transmettre

Cette page d'évangile est capitale : il ne s'agit plus, comme les dimanches précédents, d'une parabole, mais de l'affirmation d'une réalité à venir, une vérité de foi : le retour de Jésus dans la gloire, à la fin des temps, pour le jugement final de toute l'humanité. Plusieurs certitudes à retenir :

1 – Jésus reviendra : son premier avènement avait eu lieu dans l'humilité et la pauvreté,
son retour se fera dans la gloire, accompagné de tous les anges.

2 – Ce retour à la fin des temps sera l'heure du jugement : Jésus, d'abord venu pour sauver les hommes en mourant pour eux sur la croix, revient maintenant pour les juger. Chacun de nous sera jugé sur ses bonnes et ses mauvaises actions. Il a donné sa vie pour nous : qu'avons-nous fait pour Lui ?

3 – Sur quoi serons-nous jugés ? - Sur des actes concrets de charité : donner à manger et à boire à ceux qui ont faim et soif, vêtir ceux qui sont nus, loger les sans-abri, soigner les malades, visiter les prisonniers… En s'identifiant lui-même à ces personnes dans le besoin, Jésus veut nous faire reconnaître sa présence en chacun des malheureux que nous rencontrons sur notre route et leur venir en aide.

Attitudes d'âme à faire partager

Foi et Espérance dans le retour glorieux du Christ Seigneur. Désir de parvenir au Ciel auprès de Lui.
Charité fraternelle : être attentif à tous ceux qui souffrent autour de nous et leur venir en aide


Pour prier

Ce que vous aurez fait à l'un de ces petits qui sont mes frères, c'est à Moi que vous l'avez fait…
Mais ce que vous n'aurez pas fait à l'un de ces petits, à Moi non plus vous ne l'avez pas fait. (Mt 25, 40.45)


Pour l'année A :  tous les commentaires des dessins tous les dessins

Chercher un dessin dans le site - Page d'accueil - Index général