Dessin correspondant à ce commentaire

image pdf  Cliquer ici pour lire, enregistrer ou imprimer ce commentaire en PDF

Documents pour la Toussaint

Récit (Mt 5, 1-12a)

Quand Jésus vit la foule, il gravit la montagne. Il s'assit, et ses disciples s'approchèrent.
Alors, ouvrant la bouche, il se mit à les instruire. Il disait :
Heureux les pauvres de cœur : le Royaume des cieux est à eux !
Heureux les doux : ils obtiendront la terre promise !
Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés !
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés !
Heureux les miséricordieux : ils obtiendront miséricorde !
Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu !
Heureux les artisans de paix : ils seront appelés fils de Dieu !
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : le Royaume des cieux est à eux !
Heureux serez-vous si l'on vous insulte, si l'on vous persécute et si l'on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.
Réjouissez-vous, soyez dans l'allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux ! C'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés.

Le message des Béatitudes peut être difficile à accepter pour les enfants… Certes, dans le temps présent, de nombreuses personnes vivent dans une situation loin d'être heureuse (pauvreté, faim, mépris, persécution …) .
Il sera bon de leur expliquer dans quel sens Jésus a parlé : cette vie sur terre n'aura qu'un temps, avec ses bons et ses mauvais moments, mais elle débouchera sur une vie de bonheur auprès de Dieu qui ne finira jamais : la vie éternelle, à condition que nous acceptions avec patience les difficultés et souffrances de cette vie, en mettant toute notre confiance dans le Seigneur, en se faisant petit dans sa main, sûrs qu'Il nous viendra en aide et nous donnera ce bonheur sans fin. C'est alors que nous serons vraiment "heureux", dans le sens des Béatitudes.

Faire remarquer sur le dessin…

Jésus, assis sur la montagne, donne à ses disciples réunis autour de lui, les conseils, ou même les grandes règles, pour trouver le bonheur : Heureux… Heureux… Heureux…Tous écoutent attentivement.


Idées/force sur lesquelles vous appuyer. À développer selon l'auditoire.

Vérités à transmettre

Heureux… Heureux… L'Évangile des Béatitudes nous propose le chemin du vrai bonheur, celui qui nous conduit au Ciel, le chemin de la sainteté. Ce chemin consiste à suivre Jésus en toute confiance : comme Lui et à sa suite, porter notre croix, jour après jour… (Mt 16, 24 – Mc 8, 34 – Lc 9, 23).

Les saints (pas seulement ceux du calendrier), ce sont tous ceux qui ont pris ce chemin … C'est la foule innombrable de tous ceux que l'on fête à la Toussaint : ils ont vécu humblement dans la fidélité à Dieu au quotidien, par la prière et en recherchant en toutes circonstances à faire sa volonté, faisant tout, jusqu'aux plus petites choses, avec amour.

Nous sommes tous appelés à devenir des saints : "Soyez parfaits comme votre Père du Ciel est parfait" (Mt 5, 48). C'est en imitant l'exemple des saints que nous y parviendrons.
Comme nous maintenant, ils ont cheminé sur la terre dans la foi, l'espérance et la charité. Ils ont traversé les difficultés, les épreuves, en unissant avec patience leurs souffrances à celles de Jésus, et pour Lui ressembler. Ils ont ainsi obtenu de partager pour l'éternité ce bonheur du Ciel en présence de Dieu.

Cela peut nous paraître au-dessus de nos forces ? Seule la grâce de Dieu pourra nous le faire comprendre et nous donnera la force de nous engager sur ce chemin : celui du seul vrai bonheur.

Attitudes d'âme à faire partager

Confiance dans le Seigneur, fidélité à la prière, piété et amour de Dieu.
Courage et patience pour supporter les difficultés, contrariétés, souffrances de chaque jour.
Ne pas s'attacher aux choses qui passent, mais à celles qui ne passent pas et nous conduisent au bonheur du ciel.
Confiance dans la grâce : le secours, l'appui que Dieu ne manque jamais de nous envoyer lorsque nous lui sommes fidèles.
Mieux connaître la vie des saints pour les aimer et les imiter


Pour prier

Maudit soit l'homme qui met sa confiance dans un mortel, qui s'appuie sur un être de chair,
tandis que son cœur se détourne du Seigneur…
Béni soit l'homme qui met sa confiance dans le Seigneur, dont le Seigneur est l'espoir… (Jr 17, 5-8)


Pour l'année A :  tous les commentaires des dessins tous les dessins

Chercher un dessin dans le site - Page d'accueil - Index général